Moyens de mesure

Station Fixe

Les stations fixes constituent un élément important du dispositif de surveillance de la qualité de l’air.
Le terme station fixe se définit par opposition à un prélèvement ou une mesure effectuée à l’aide d’appareillage mobile, qui lui est déplaçable et a pour finalité la réalisation de campagnes de mesures limitées dans le temps (de quelques minutes à plusieurs semaines).
Une station fixe est un lieu d'analyse permanente de l'air ambiant, soit directement soit à partir de prélèvements. Qu'il s'agisse de mesures directes ou de prélèvements, le fonctionnement a lieu 24h/24 et 365j/an et constitue un mode continu.
Ces équipements de mesure sont implantés dans des endroits judicieux, selon des critères techniques et topologiques, station de proximité (proche d’un émetteur) ou station de fond (représentative d’une ambiance global à plus grande échelle).

Exemple : détermination des emplacements des stations de proximité autour du CNPE de Cattenom



Les radiamètres mis en oeuvre pour le réseau de mesures de l'ALQA ne nécessitent pas de prélèvement, l'analyse est faite de façon directe in situ.
Les données ainsi générées sont stockées au niveau de l'analyseur, avant d'être transférées au poste central et validées quotidiennement puis archivées et diffusées.


Le radiamètre


  La mesure du rayonnement gamma ambiant repose sur le principe du compteur Geiger-
Müller.
Un tube scellé contient un gaz excité par les rayons ionisants qui le traversent. Il en résulte l’émission d’électrons et la formation d’un courant électrique.

Pour plus de détails, consulter le PDF explicatif.










Visite virtuel d’une statioN